Donnez une dimension internationale à vos études d’ingénieur !

Effectuer une mobilité à l’étranger est devenu un rite de passage pour les élèves-ingénieurs avant l’entrée dans la vie active. S’immerger dans une autre culture pour une longue durée, c’est d’abord sortir de sa zone de confort pour développer sa capacité d’adaptation, découvrir une autre réalité, un autre système éducatif, un autre environnement de travail. C’est acquérir de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences mais aussi développer son savoir-être, se faire de nouveaux amis.

La mobilité obligatoire à l’étranger représente un formidable levier pour votre future vie professionnelle.

En formation initiale, pour être diplômé de notre école, il faut justifier d’une expérience minimale de 90 jours à l’étranger (en période d’études ou en stage) avant l’obtention du diplôme d’ingénieur. Il n’est pas rare que nos élèves effectuent plusieurs mobilités au cours des trois années passées à Polytech Lille !

Etudier à l’étranger en programme d’échange

En semestre d’études : les élèves de 5ème année ont la possibilité d’effectuer un semestre d’études dans une université partenaire  en échange non diplômant. L’objectif est d’acquérir des connaissances scientifiques et technologiques complémentaires dans une autre langue et une autre culture, et après avoir passé les examens dans l’université partenaire, de faire valider ses résultats à Polytech Lille au retour.

Un grand choix de destinations leur est proposé : en Europe dans le cadre Erasmus + (Aachen, Graz , Milan, Madrid, Wroclaw,  Bratislava, ….). Ils partagent du temps avec des étudiants de toute l’Europe et acquièrent ainsi une réelle identité européenne.
Hors Europe, notamment au Canada (Université Laval, Université de Sherbrooke, Université de Chicoutimi),  au Brésil, en Argentine, au Mexique ou dans le cadre d’accords de coopération bilatérale (en Inde, au Chili, au Maroc….). La liste complète des partenariats par spécialités est communiquée à nos élèves. En tant qu’étudiant en échange non diplômant, ils ne paient pas de frais d’inscription dans l’université d’accueil  et bénéficient des mêmes services qu’un étudiant local.

En cursus bi-diplômant : partir pour deux semestres d’études et un stage à l’étranger  en vue d’obtenir le diplôme de l’université d’accueil en plus du diplôme de Polytech Lille permet au futur ingénieur d’acquérir une vraie double culture et d’élargir son horizon professionnel vers d’autres pays.

Effectuer un stage en entreprise ou en laboratoire de recherche

Les élèves de l’école ont la possibilité de faire un de leurs stages dans une entreprise à l’étranger. En Europe en bénéficiant de la bourse Erasmus stage du réseau Polytech ou hors Europe (d’autres dispositifs d’aide sont proposés). Des outils d’aide à  la recherche de stages sont mis à leur disposition (liste d’entreprises, diplômés de l’école travaillant à l’étranger, annuaires professionnels,…).

Quelques exemples d’entreprises : Alstom Transport,Valeo, Cofidis (Belgique), Daimler Chrysler (Allemagne) Nestlé (Suisse), Danone (Canada), Thales (Singapour), Unilever (Vietnam), Dassault Falcon Jet (USA), Eurostat (Luxembourg), Renault, Volvo (Maroc), ….

Les enseignants-chercheurs de l’école entretiennent des contacts avec des laboratoires de recherche à l’étranger. Ils peuvent donc faciliter l’organisation de stages en laboratoires sur tous les continents.

Effectuer une mission en entreprise à l’étranger dans le cadre de la formation par apprentissage

La mobilité des apprentis est également obligatoire pour une durée minimale de 60 jours. Elle se fait sous la forme d’une mission en entreprise à l’étranger. Le plus souvent, l’apprenti effectue cette mission dans une filiale ou une entreprise partenaire, ou un client, un fournisseur de son employeur. Quelques exemples d’entreprises : EDF Energy, Thales au Royaume-Unis, Arcelor  Mittal en Afrique du Sud, Vinci Construction en Egypte, Keolis aux Etats-Unis, Groupama, ST Microelectronics en Italie, Naef Fischer en Suisse, Cofidis en Pologne, Sopra en Espagne, ….

Des cours de langue intégrés à la formation d’ingénieur

Afin de préparer nos élèves ingénieurs à la mobilité internationale, nous accordons une place importante à l’enseignement des langues (Anglais et Allemand ou Anglais et Espagnol). La certification en Anglais (Test TOEIC) est une condition d’obtention du diplôme. La maîtrise d’une seconde langue étrangère est un réel atout pour la future carrière d’un ingénieur. L’apprentissage d’une troisième langue étrangère est également possible en cours du soir (Portugais et Japonais). 

Les dispositifs d’aide financière

Partir en mobilité encadrée, en études ou en stage à l’étranger, permet de postuler à une aide financière à la mobilité : Erasmus + études  ou Erasmus + stage, Aide à la Mobilité Internationale pour les boursiers du CROUS, bourse de la Région Hauts de France (Mermoz) selon quotient familial, bourses du Ministère destinées aux séjours d’études dans les pays d’Amérique latine,… A noter que les étudiants boursiers de l’enseignement supérieur continuent de percevoir leur bourse sur critères sociaux pendant leur mobilité à l’étranger.

Les apprentis peuvent également bénéficier d’une aide à la mobilité Erasmus stage ou  aide Mermoz de la région.
Le service Relations internationales de l’école apporte toutes les informations aux élèves concernant les démarches et les aides.

Tous nos élèves sont accompagnés dans leur projet de mobilité  (choix de la formation dans l’université d’accueil, questions pratiques, suivi administratif) par l’équipe des relations internationales et par un correspondant pédagogique avant, pendant et au retour de leur mobilité.

Ecrire au service Relations internationales


Rencontrons-nous tout de même…

De multiples possibilités…

Lire la suite...

Informations mobilités

Mobilités

Lire la suite...

C’est quoi une école d’ingénieurs universitaire ?

Lire la suite...

Visitez notre école en mode 360°

Lire la suite...

Industrialisation de visières de protection

Depuis le 23 mars, le Fabricarium, FabLab de l’école est fortement mobilisé sur l’impression 3D (équipements comme les visières de protection et dispositifs médicaux). De cette initiative locale et solidaire, l’école est à présent passée à une phase d’industrialisation.

Accéder au site

L’école engagée dans la cellule “Alternatives technologiques”

Covid-19, notre Université est mobilisée et solidaire. L’école est engagée dans la cellule “Alternatives technologiques” du CHU de Lille pour les équipement et dispositifs médicaux. Missions : créer des pièces en 3D pour suppléer aux besoins non couverts, soit en reproduisant la pièce exacte, soit en adaptant le procédé technique. Le Fabricarium, FabLab de l’école, produit […]

Lire la suite...

2 élèves ingénieures distinguées au Canada

Oumaima (équipe bleue) et Rajaa (équipe rose) Polytech lilloises en dernière année de génie civil à l’ UQAC – Université du Québec à Chicoutimi se sont distinguées au Défi Cecobois 2019, compétition réunissant plus de 50 étudiants québécois (génie civil, génie du bois et architecture).   Rajaa a aussi été sélectionnée pour participer au défi […]

Lire la suite...

Soutenez le projet de nos élèves !

Pour ne plus jamais tomber en panne de batterie !

Lire la suite...

C’était comment cette rentrée ?

Retour en images

Lire la suite...

Challenge du Monde des Grandes Ecoles 2018

Les Polytech lillois trustent les palmarès

Lire la suite...

Inauguration du FabLab de l’école

Le Fabricarium sera inauguré le 24 mai

Lire la suite...

+