Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Polytech team Polytech team
Gardez le lien avec celles et ceux qui font notre ecole Gardez le lien avec celles et ceux qui font notre ecole Gardez le lien avec celles et ceux qui font notre ecole

Clément Francomme, ingénieur diplômé en 2009 a créé sa société UTOCAT

Il a d’abord été salarié : développeur, ingénieur système, responsable de projet informatique et de showroom puis directeur informatique… avant de s’intéresser à Bitcoin qu’il a étudié pendant 6 mois avant de créer UTOCAT.

Qu’est-ce que Bitcoin ?

C’est un système intelligent permettant de faire des transactions au niveau mondial sans passer par le réseau bancaire classique. Cela permet de faire des virements à l’international en multi-monnaies.

Comment avez-vous initié la création d’UTOCAT ?
J’ai d’abord trouvé un associé et nous avons sorti la première version de notre application. Banque Accord nous a rencontrés car ils cherchaient des consultants « Bitcoin » pour explorer ce domaine. Nous avons à présent nos propres locaux au sein d’Euratechnologies, une troisième personne avec nous et nous allons lever 500k euros de fond.

Sur quoi aviez-vous travaillé avec Banque Accord ?
Au siège de la banque, on y trouve une cafétéria, nous y avons fait des tests et installé le paiement. Nous avons également suivi et exploré d’autres pistes sur ce sujet.

Quelles sont les particularités, les atouts de votre produit ?
Notre positionnement fait que nous sommes les seuls français sur notre marché et nous nous démarquons par l’innovation. Un des avantages de notre produit est qu’il est plus facile d’utilisation que les produits concurrents. Accessoirement il est gratuit pour le commerçant, mais cela n’est pas déterminant dans l’avantage du client.

Qui sont vos concurrents ?
UTOCAT n’avait pas de concurrence française pour l'instant. Les produits concurrents sont Visa, MasterCard, PayPal mais au final ce n’est pas une concurrence frontale car notre objectif est de prendre les segments de marché qu’eux ne prennent pas. Un autre concurrent est Lydia, mais au final, ils peuvent devenir partenaire.

Qui sont vos principaux clients ?
Banque Accord bien sûr. Nous avons également Envies de Saison qui fait partie du groupe de restauration API, quatrième groupe français dans son secteur d’activité.

Quels sont les projets de l’entreprise ?
Le développement des points de vente avec Envies de Saison (objectif de 30 sur 50 en France, principalement dans le Nord et en Ile de France). Notre produit abouti, l’objectif sera de convaincre les franchises, nous envisageons les 3000 points de vente.

D’un point de vue technique, la prochaine étape sera de s’intégrer dans la caisse enregistreuse.

Nous développons aussi des partenariats bancaires avec le Crédit Agricole et de plus petites banques.

Ce que nous offrons à nos clients : on peut aller n’importe où dans le monde et payer avec ce mode de paiement. Nous aurons la possibilité de payer d’une seule façon dans tous les réseaux. Le mobile sera un outil qui permettra de payer de façon ubiquitaire et Bitcoin la technologie universelle.



En savoir plus sur utocat.com

 

Retour à la newsletter

L'Association des Ingénieurs Polytech Lille regroupe les anciens de l'école, parmi lesquels de nombreux créateurs d'entreprises. Elle est l'interlocutrice privilégiée des entreprises pour la diffusion d'offres d'emploi.
www.lesingenieurs.net
Polytech Lille Universite Lille 1
Pour nous contacter : entreprises@polytech-lille.fr   |   03 28 76 73 00   |   www.polytech-lille.fr
Consultez les newsletters précédentes :
#1 mai 2012  -  #2 novembre 2012  -  #3 mai 2013  -  #4 mars 2014  -  #5 février 2015  -  #6 juin 2015
Pour vous désabonner de nos informations, cliquez ici