Modélisation d’un avion

ZENAIR est une petite entreprise familiale d’origine française car son fondateur, Chris Heintz, a commencé chez Robin Aircraft, un constructeur d’avions de loisirs français. C’est là bas qu’il a conçu son premier avion personnel. Voulant lancer son entreprise sans faire de concurrence à Robin Aircraft, Chris Heintz a simplement… changé de continent.

 

ZENAIR est donc implantée au Canada sur l’aéroport de Midland (Ontario), mais aussi aux États-Unis. Le bureau d’études dans lequel Guillaume a effectué son stage permet de concevoir de nouvelles pièces pour les modèles déjà existants afin d’améliorer les performances des avions ou donner des options possibles, mais il permet aussi de concevoir de nouveaux modèles d’avions (qui sont bien souvent des évolutions de modèles existants) et enfin de concevoir à nouveau certains modèles (en apportant des améliorations).

 

Guillaume est élève ingénieur en spécialité Mécanique. Sa mission au sein du bureau d’études a été de travailler sur le CH-701, un avion biplace de classe ULM mis en service en 1986, toujours vendu sous forme de kit et qui n’a pas connu de réelles modifications depuis sa sortie.

 

« Comme en 2012, un gros travail de modélisation avait été fait afin d’améliorer le CH-750, un avion un peu plus gros que le 701, ZENAIR souhaitait faire la même chose avec le 701. 

 

L’objectif étant de numériser la fabrication, afin de produire plus vite et de proposer des kits avec une plus grande finition.

 

Je suis parti des plans papier du 701 et des plans numériques des pièces du 750. Afin de vérifier s’il n’y avait pas d’éventuelles pièces identiques, ou approchantes, de façon à standardiser les pièces entre les deux avions.

J’ai donc d’une part modélisé complètement les pièces et j’ai également travaillé à partir de certaines pièces du 750 déjà modélisées.

 

J’ai travaillé sur le logiciel de CAO 3D Solidworks.

 

Concevoir un avion entier, voir toutes les pièces que l’on peut trouver, est passionnant ! C’est très pratique de travailler juste à côté du lieu de fabrication ! Si on a besoin d’une pièce pour visualiser où seront les modifications apportées on a seulement quelque mètre à faire pour aller la chercher dans le stock, et il est aussi possible de voir l’évolution des avions en cours de construction. »

 

Découvrir l’entreprise ZENAIR