Anne est ingénieure d'affaires chez SPIE Fondations

Les mille visages de l’ingénieur

De la conception à la production, de l’industrie à la construction, le métier d’ingénieur offre une incroyable palette d’emplois.

Inventer et fabriquer le monde de demain,telle est la palpitante mission de l’ingénieur.
En France, ils sont 655 000 hommes et femmes à exercer ce métier. Une profession plutôt méconnue, probablement parce qu’elle prend des formes très diverses : il existe des métiers de l’ingénieur, et non un seul ! Les fonctions que l’ingénieur exerce et les secteurs d’activités qui l’accueillent sont très variés.

Avant tout, le rôle de l’ingénieur est de résoudre les problèmes techniques, concrets et souvent complexes, qu’on lui pose. Il dispose pour cela de solides connaissances acquises lors de sa formation et d’un savoir-faire hérité de son expérience. L’ingénieur doit aussi compter avec des contraintes économiques, de temps et de qualité. Il lui faut aussi développer des qualités humaines : l’ingénieur travaille de plus en plus en équipe, ce qui exige de lui de savoir communiquer et encadrer. Curieux, ouvert, il sait rester humble : il apprend tous les jours, à chaque nouveau défi .

Les domaines dans lesquels l’ingénieur intervient sont multiples. L’industrie accueille, directement ou indirectement, près de la moitié des ingénieurs, dans les secteurs du transport, de l’aérospatiale, de l’énergie, de l’agro-alimentaire, de la chimie, de la métallurgie, de la pharmacie… Les services informatiques, les télécoms sont aussi demandeurs, comme la construction et le BTP. Depuis plusieurs années, le secteur de la banque et de la finance est devenu lui aussi un recruteur important.

Un ingénieur peut exercer une grande variété de fonctions au sein de l’entreprise, de la recherche à la production, de la logistique à la commercialisation. Combinez les fonctions et les secteurs, une myriade de métiers apparaît : ingénieur d’études, ingénieur qualité, ingénieur commercial, ingénieur achats, ingénieur aéronautique, gaz, énergies renouvelables…

Avec une particularité : au cours de sa carrière, l’ingénieur changera plusieurs fois de poste. Sa formation initiale l’autorise à sauter aisément d’un secteur à l’autre (de l’aéronautique à l’automobile par exemple), d’une fonction à l’autre (d’un poste de conception comme ingénieur d’études à un poste de production comme directeur d’usine), avec l’encadrement d’équipes de plus en plus étoffées. Nombreux sont les ingénieurs qui, ainsi, dessinent des carrières répondant à leurs envies, voire conjuguent travail et passion.

 

The personification of engineering

  Engineering is amazing

 

Quelques anciens élèves de notre école aujourd’hui ingénieurs

5 idées fausses sur le métier d’ingénieur

1. Il faut être un crack en maths et en physique pour devenir ingénieur.

Certes, le métier d’ingénieur exige de solides connaissances scientifiques. Nul besoin toutefois d’être un crack. C’est le rôle des deux premières années de formation,sur les cinq qui aboutissent au diplôme,d’enseigner la culture scientifique nécessaire aux futurs ingénieurs. De plus, le métier requiert d’autres qualités : savoir s’exprimer, parler au moins une langue étrangère…Les notes en sciences ne sont donc pas tout.

2. Passer par les classes prépas, c’est obligatoire.

Les voies menant au diplôme d’ingénieur sont multiples. Aujourd’hui, près d’un ingénieur sur deux a suivi un autre chemin que les classes préparatoires. De nombreuses écoles d’ingénieurs, à l’image du réseau Polytech, proposent d’y entrer directement après le bac. Elles intègrent alors deux ans de formation initiale avant les trois années de la formation d’ingénieur proprement dite. La formation d’ingénieurs est également ouverte à des étudiants de L1, L2, M1, DUT ou BTS des filières scientifiques.

3. Les études d’ingénieur, ça coûte cher.

Les écoles du réseau Polytech sont publiques, comme les trois quarts des écoles d’ingénieurs françaises. Leurs frais d’inscription sont alors équivalents à ceux de l’université. Il est également possible d’obtenir des bourses d’études, sur critères sociaux ou autres. Parmi les ingénieurs de moins de 30 ans, 30 % étaient boursiers.

4. Ingénieur, ce n’est pas un métier pour les filles.

Si, en moyenne, 17 % des ingénieurs sont des femmes, elles représentent aujourd’hui 26 % des ingénieurs de moins de 30 ans. La situation évolue rapidement, tant mieux ! Elles sont plus fréquemment employées dans le secteur tertiaire, les industries agro-alimentaires et le secteur para-agricole que les hommes, mais l’industrie et le bâtiment leur sont aussi ouverts.

5. L’ingénieur est un solitaire.

Au contraire, un ingénieur doit avoir le sens du relationnel. En informatique par exemple, l’ingénieur logiciel est en contact régulier avec des chefs de projets, des clients, des fournisseurs, son équipe de développement… Dans le bâtiment, l’ingénieur peut être amené à coordonner un chantier impliquant de nombreuses entreprises extérieures alors que dans un atelier de production, il devra manager une équipe.

 Téléchargez le dernier numéro du magazine « Devenez ingénieur Polytech »


Palmarès 2017 des écoles d’ingénieurs

Un excellent classement confirmé pour notre école

Lire la suite...

JPO, journée d’immersion, après-midi d’échanges, salons

Prenons RDV !

Lire la suite...

Dates de rentrée

de l’année universitaire 2017-2018

Lire la suite...

Venez nous rencontrer le samedi 21 janvier 2017

pour notre Journée Portes Ouvertes

Télécharger le PDF

RDV sur le salon de l’étudiant

12, 13, 14 janvier 2017

Lire la suite...

Les 8 spécialités de l’école à nouveau habilitées par la CTI

Lire la suite...

Un élève défend les couleurs de la France

Thomas concourt en robotique pour les Euroskills

Lire la suite...

Master international

Robotique et transport

Lire la suite...

Admissions

Devenez ingénieur Polytech Lille

Lire la suite...

Devenez ingénieur Polytech #3

3ème numéro du magazine « Devenez ingénieur Polytech »

Lire la suite...

Magazine Devenez ingénieur Polytech

Découvrez le n°2 du magazine « Devenez ingénieur Polytech

Lire la suite...

On fait quoi après Polytech ?

David Delebecque est ingénieur commercial

Voir la vidéo...

Interview élève

Maxime est élève en 1ère année de cycle ingénieur « Mécanique »

Voir la vidéo...

On fait quoi après « Mécanique »

David Bouin est directeur commercial

Voir la vidéo...

On fait quoi après Polytech?

Dorina Bahorun est chef de produit

Voir la vidéo...

On fait quoi après Polytech?

Christelle Fonteyne est directrice d’usine

Voir la vidéo...

On fait quoi après Génie Biologique et Alimentaire?

Hélène Valauney est ingénieur d’affaires

Voir la vidéo...

Travailler à l’étranger?

Le choix de Sylvain

Voir la vidéo...

Interview élève

Stéphanie est élève ingénieur du département Mécanique

Voir la vidéo...

+