Des enfants autistes au contact de Nao

C’est un remarquable projet qui a ainsi pu aboutir grâce à Loïc et Ismaïl, élèves ingénieurs en dernière année (spécialité Informatique, Microélectronique, Automatique).

Ils ont choisi de consacrer leur Projet de Fin d’Etude (PFE) au développement d’un programme spécifique d’aide dédié à des enfants autistes et déficients visuels.

 

Cette collaboration s’est faite grâce au  GAPAS (Groupement des Associations Partenaires d’Action Sociale) qui s’était rapproché de l’école à l’occasion de la Journée Recherche 2014 dédiée aux  nouvelles technologies au service du handicap.

 

Les élèves ont développé des outils permettant aux encadrants des enfants de mettre en place des protocoles éducatifs. Ils ont passé beaucoup de temps avec les enfants dans leur structure.

« Nous avons travaillé dans des conditions très particulières, avec des enfants parfois lourdement handicapés. Il était donc normal d’attacher une grande importance à la compréhension de ces enfants et à leur bien-être. Le travail d’un ingénieur ne se limite pas seulement aux techniques, mais aussi à la pratique, à l’humain. »

 

Et le projet a abouti non seulement à la réalisation fonctionnelle, mais aussi au constat d’un vrai gain pédagogique. La structure accueillante a d’ailleurs, suite à ce projet, programmé l’achat de son propre NAO.

 

Soulignons que d’autres projets expérimentaux d’innovation technologique et sociale sont en cours entre le GAPAS (23 établissements & services, 900 personnes accompagnées) qui a choisi Polytech Lille comme partenaire. Comme par exemple un pilulier automatique, un détecteur d’obstacles pour fauteuil électrique et un agenda pour personnes non lectrices…